5 juin 2013

Soumettez votre candidature au prix Lucie-Samson-Turcotte avant le 20 juin



Vous avez terminé une maîtrise ou un doctorat portant sur l'éducation relative à l'environnement ?

Vous pourriez être admissible au concours Lucie-Samson-Turcotte qui récompense les étudiantes et les étudiants ayant contribué à l'avancement de l'éducation relative à l'environnement.

 

Le prix attribué est d'une valeur de 500 $ dans le cas de la maîtrise et de 1000 $ dans le cas
du doctorat.

 

La personne qui désire participer à ce concours doit tenir compte des renseignements suivants.

 

Critères d'admissibilité


Avoir terminé une maîtrise ou un doctorat portant
sur l'éducation relative à l'environnement, dans une
université canadienne, en 2011 ou en 2012.
L’essai, le mémoire ou la thèse doit être rédigé en français.


Présentation du dossier
Avant le 20 juin 2013, faire parvenir à Barbara Bader les pièces suivantes :
- une lettre de recommandation d’un ou d’une professeur(e),
dans laquelle sont appréciées la qualité de l'étude et
l'importance de ses retombées;
- une copie du dossier universitaire pour la durée des études en
question;
- un résumé de 5 pages de l'essai, du mémoire ou de la thèse;
- un exemplaire de l'essai, du mémoire ou
de la thèse.


Critères d'évaluation


• Qualité du dossier universitaire
• Qualité générale de l'étude
• Contribution à l'avancement de
l'éducation relative à l'environnement
ou de l'éducation au développement durable

 

Pour plus d'information, contactez barbara.bader@fse.ulaval.ca

 

Barbara Bader
Prix Lucie-Samson-Turcotte,
Département d'études
sur l'enseignement et l'apprentissage,
Faculté des sciences de l’éducation,
bureau 1212, Université Laval,
Québec,G1V 0A6


13 septembre 2019
L’équipe de la CLÉ sciences et Développement Durable est très fière de l’édition 2019 de l’école d’été en éducation à l’environnement et développement durable. Au cours de la semaine du 19 au 23 août 2019, les participants et participantes, issus de programmes de formation divers, ont pu enrichir leurs réflexions de manière interdisciplinaire sur les enjeux d’une éducation à l’environnement et au développement durable fondée sur des principes de pédagogie critique, d’engagement citoyen et d’enseignement des controverses. Se sont également joints à eux, pour les deux dernières journées de la semaine, des intervenants de différentes commissions scolaires du Québec afin de réfléchir conjointement aux priorités éducatives en vue de l’atteinte des objectifs de développement durable de l’UNESCO.
1er juillet 2019
18 avril 2019